En tant qu’ingrédient ou en pairing, pour changer du vin, le thé s’accorde à merveille à la cuisine végétale ! Nous avons rassemblé pour vous quelques idées pour explorer cette facette encore méconnue du thé. À vos théières et vos fourneaux !

Imaginez qu’au restaurant, on vous tende une carte des thés au lieu de l’habituelle carte des vins. Que le sommelier vous conseille un Darjeeling de printemps ou un thé noir de Chine pour accompagner votre plat au lieu d’un sauvignon ou d’un syrah. Cela vous paraîtrait peut-être étrange…

Et pourtant, dans certains pays du monde, il est tout à fait logique et naturel d’arroser un bon repas d’une tasse de thé. Au Japon, le Genmaicha (thé vert au riz soufflé) et le Hojicha (thé grillé) ont leur place sur les tables des restaurants. En Chine, les maisons de thé associent les savoureux dim-sum (raviolis à la vapeur) aux meilleurs crus de thé. Et pas besoin de vous rappeler qu’en Angleterre, le rituel de l’Afternoon Tea, où l’on mange sucré et salé, est une institution !

Dim Sum et thé, l’accord parfait !

Alors pourquoi reléguons-nous systématiquement le thé à l’accompagnement des desserts, du goûter ou du petit déjeuner ? Mystère ! Et c’est bien dommage, car le thé est la seule boisson à offrir une diversité de goûts comparable à celle du vin.

Thé et cuisine : les bons accords

Bien accorder un plat et un thé, ça s’apprend ! Il faut d’abord prendre le temps d’apprendre à déguster le thé correctement et à identifier ses arômes. L’infuser le temps qu’il faut, à la bonne température, pour qu’il révèle tout son caractère.

Une fois que l’on a éduqué son palais à apprécier toute la richesse du thé, comme pour le vin, plusieurs options dassociations sont possibles :

  1. Jouer sur la ressemblance en visant sur les similitudes entre les saveurs de votre thé et les saveurs de votre plat.
  2. Apporter du contraste en associant des saveurs bien différentes, voire opposées mais qui vont se rencontrer.
  3. Viser la complémentarité entre des saveurs qui sont différentes mais font partie d’un même univers.

Un petit conseil si vous servez un thé avec un plat : après infusion, n’hésitez pas à laisser tiédir votre thé pour le servir à une température plus proche de votre plat. En été, vous pouvez faire infuser votre thé à froid et le servir en version glacée.

Et en pratique, ça donne quoi ? Voici quelques idées pour accompagner…

… un plat de pâtes au basilic

Un thé vert aux écorces d’agrumes, complémentaire avec le basilic.

… un plat aux algues

Un thé grillé Hojicha aux saveurs iodées.

… un dessert au citron

Un thé noir à la bergamote.

… des fruits frais

Un thé blanc floral et léger.

… du chocolat

Le thé au jasmin adoucit l’amertume du chocolat noir et lui apporte des notes florales.

Cuisiner avec du thé

Intégrer le thé comme ingrédient dans une préparation culinaire, ça n’a rien de compliqué ! Il suffit simplement d’y penser. Les options ne s’arrêtent pas au thé matcha, fréquemment utilisé en pâtisserie. Pratiquement tous les thés peuvent se cuisiner. En cuisine végétale, les thés fumés comme le Lapsang Souchong sont des alliés de choix !

Remplacer le bouillon par un thé

C’est tout simple ! Vous pouvez faire cuire votre riz, vos lentilles ou même vos légumes dans un thé au lieu de votre habituel bouillon de légumes. Deux options s’offrent à vous : préparer le thé dans une bouilloire et le verser dans votre casserole ou directement ajouter les feuilles dans la casserole puis les retirer à l’aide d’une écumoire. N’hésitez pas à augmenter légèrement la quantité de thé à infuser par rapport à la quantité d’eau pour obtenir un thé plus corsé.

Pourquoi pas faire cuire vos lentilles dans du thé fumé ?

Faire infuser du thé dans une crème ou un lait végétal

Infusé dans de la crème de soja, le thé fumé lui apporte une saveur parfaite pour une tartiflette végétale. Pour un dessert, pourquoi ne pas faire infuser du Earl Grey dans la boisson végétale que vous intégrerez à votre préparation ?

Parfumer des légumes à la vapeur

Composez un lit de feuilles de thé préalablement infusées dans votre panier vapeur pour apporter une saveur originale à vos légumes.

Faire mariner votre tofu ou vos légumes

Remplacez l’élément liquide de votre marinade par un thé corsé. N’hésitez pas à ajouter quelques feuilles pour renforcer le goût du thé et à agrémenter d’autres ingrédients (épices, sel, poivre, sauce soja…).

À vous de jouer !

Maintenant que nous vous avons soufflé l’idée, à vous d’expérimenter et de vous amuser ! N’hésitez pas à partager avec nous vos expériences, heureuses ou ratées (car oui, ça arrive aussi !).

Pour élargir votre palette de saveurs, n’hésitez pas à faire un petit tour dans la section thé de notre boutique en ligne !

Pour ne rien rater de nos prochaines aventures, inscrivez-vous ici :

Ajouter un commentaire